Jung, la fin de l’histoire

Jusqu’à maintenant, nous avons pu voir qu’aujourd’hui, les être humains souffrent d’un grand malaise, un véritable mal d’être ressenti jusqu’au plus profond de leur âme.  Cette dernière utilise la projection afin de rendre perceptible ce  malaise ressenti par un grand nombre de personnes.

 Ces projections vers le ciel, dans le domaine des anges et des dieux,prennent l’apparence de visites d’extra-terrestres.  Jusqu’à maintenant, nous n’avons pas dit pourquoi les humains voient des extra-terrestres au lieu des anges, des saints ou de Jésus ou Dieu lui-même.  On a tout juste expliqué que depuis des millénaires, l’âme humaine projette dans le ciel son mal d’être.  Au cours des siècles, ces projections prenaient l’aspect d’apparition d.êtres lumineux, anges ou saints qui avaient comme fonction d’être les messagers ou les médiateurs entre les hommes et les dieux.

Jusqu’à une époque récente les être humains ne vivaient pas dans un univers aussi scientifique de maintenant.  Ils n’étaient ni en contact avec des technologies qu’ils ne comprenaient pas ou en contact avec des connaissances qui étaient celles des savants de toutes les époques.  Aujourd’hui, avec l’internet, avec la scolarisation des masses, avec la télévision qui dispense des connaissances autrefois réservées aux initiés, les êtres humains ont changé de religion si on peut dire.  La science est devenue un idéologie dominante et imprègne l’esprit humain.  Ajoutons que nos avons déjà quitté la terre, que nous avons aluni et marché sur notre satellite, que nous nous nous préparons  à coloniser Mars; dans un tel contexte, la projection de notre  mal de l’âme prend la forme de visites d’extra-terrestres et de rencontres avec des civilisations scientifiques et cosmiques.

Notre âme a comme autrefois le désir profond de se connecter avec l’universel et de faire l’exérience de l’unité et de la complète intégration de toutes ses dimensions et dans ses difficultés à y parvenir, pour rendre visible tant la recherche que le malaise, elle projette plus scientifique que religieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *