Une petite maison

Cela durait depuis presque deux semaines.  Chaque jour papa sortait avec ses outils, la grosse scie qui faisait tant de bruit et qui l’effrayait au point que maman devait la prendre dans ses bras quand papapa sciait, il travaillait à une construction.  A ses questions on lui répondait que c’était pour loger des poules.  A 20 mois, elle ne savait pas vraiment ce qu’étaient les poules sauf peut-être les poules de la chanson qui pondaient «des petits cocos pour bébé qui va faire dodo».  Elle avait entendu le cri des poules dans un de ses jouets et maman disait volontiers «Cotcot» pour traduire le langage des poules des livres de contes.

Enfin, la maison était terminée, elle avait un fond amovible sur lequel maman avait déposé de la paille elle a dit pour avoir la possibilité de garder l’endroit très propre.  Il y avait ausi un deuxième étage  sur lequel les poules allaient pondre leurs oeufs et dormir la nuit.  Et puis la maison toute en grillage offrait la possibilité de contempler les poules dans leur vie  de gentilles poules.

Puis un après-midi des amis de maman sont arrivés avec une boîte de carton qui émettait des «Cotcottttt…» .  Et quand on a ouvert la boîte la surprise était complète.  Au fond de la boîte  deux belles poules rousses  regardaient la petite fille qui les regardait aussi.  Dans leur langage de poules elles criaient «Cotcot  dehors, nous voulons courir, voir notre maison».  Tous  étaient ravis.

Miantenant chaque jour, la petite fille va rendre visite aux poules, elle leur apporte du pain, des feuilles de laitue, et maman ramasse les oeufs que les poules pondent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *