La sagesse des petits…

Durant  le temps des fêtes, j’ai eu la visite d’une de mes petites filles et nous allées voir la crèche le jour de Noël.   La crêche de cette église avait de très gros personnages où le chameau était comme l’âne hors de l’étable.  La première réflexion que m’a passée ma petite fille fut: Moi ce que je préfère depuis toujours, c’est les animaux et Marie.  Je me suis demandée quel personnage je préférais quand j’avais son âge et me suis rappellée que c’était le petit ange qui veillait sur Jésus et qui disait merci en baissant la tête quand on lui donnait des sous. Mes parents nous donnaient des sous noirs pour que nous puissions recevoir ses remerciements lorsque nous allions à l’église durant le temps des fêtes.  Ce qui m’as surpris de sa réfexion c’est le toujours dans la bouche d’une petite de 7 ans. Comment à 7 ans avoir le sentiment que nous avons une forme de conscience de l’éternité.

Nous fréquentons une église où les messes sont en créole pour une majorité d’Haitiens je crois.  Je ne parle pas créole mais je comprends bien le sens de ce qui est dit.  les gens de cette église ne parlent pas de Dieu mais du bon Dieu ce qui me replonge dans une enfance.  On parle aussi de papa bon Dieu et de maman et de petit et je retrouve une forme de rapport de petite fille avec un bon papa qui s’occuppe de tout.  C’est tout à fait surprenant car ces moments m’émeuvent beaucoup, je me sens alors plus légère et heureuse.  Ces moments me font oublier que je suis devenue une grand-mère fatiguée, que la vie même si elle  a été et est toujours belle m’a demandé bien des efforts.  Dans mes rêves de petite fille, j’étais sous un grand arbre bien protégée et je pouvais rêver tous mes rêves et les réaliser.  Et puis, j’ai grandi et vécu …

Heureusement que je peux toujours m’émouvoir ce qui me fait la plupart du temps retrouver l’essentiel c’est-à-dire redevenir une petite enfant et rire en cascades… Tout à fait comme mes petites filles que j’aime tant et qui sont les gardiennes de mon âme.