Moments de grâce

Au meilleur du temps, dans une respiration, le contentement s’installe. C’est du moins ce que je ressens. Dans cette aspiration se dilate mon âme et la plénitude m’envahit. Je dis tout haut: « Comme je me sens bien », mon corps se détend et je me sens plus légère, un sourire m’envahit. Je m’étire voluptueusement comme un chat. Je suis certaine que si j’avais la faculté de ronronner je le ferais, haut et fort.

J’appelle ces instants moment de grâce car je les considère comme des bénédictions. Ces états sont mes états de grâce. Ce sont des moments furtifs qui se produisent par eux-mêmes et que je suis incapable de reproduire. J’ignore comment il faut faire pour les avoir à volonté. Je ne sais pas davantage quand il vont arriver et parfois ils mettent énormément de temps avant de me tomber dessus, me plongeant dans un ravissement.

C’est dans un de ces moments que le vague à mon âme s’en est allé et que s’est comblé  d’énergie mon espace intérieur si longtemps resté vacant.

Je me suis dit que cela était bon…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.