Vieillir

Je suis une grand-mère mais qui se sent la plupart du temps jeune.  Mais des fois, et ce n’est pas parce que mes rides se sont creusées davantage ou que le spot de mon miroir est plus lumineux, mais pour des petites choses qui n’ont l’air de rien, je réalise que je vieillis.

Par exemple, je regarde la télé et je ne comprends pas certaines publicités.  Je demande autour de moi, Tu comprends toi- non.  Mon cadre de références est obsolète.  Je demande à des plus jeunes et parfois ils ne comprennent pas plus que moi.  Des fois ce qui devrait me faire rire ne le fait pas du tout.  Pipi, caca ça ne me fait pas rire et même pas sourire.  Mais le Dîner de cons ou les visiteurs me font rire aux larmes.  Je ris aussi quand pour la deuxiême fois je me retrouve dans une voiture qui nˋest pas la mienne et que le conducteur une fois que je me suis assise me dit que je me suis trompée de voiture j’ai peur de ne pas me rendre aux toilettes tellement je ris.

Ce matin je suis particulièrement bien et heureuse.  Je me suis réveillée avec le bonheur il est où et Ya de la joie de Trenet et ça a fait ma journée.  Enfin queque chose a réussi à me distraire du réchauffement planétaire, de l’effacement de la dette par le  gouvernement fédéral de 2,5 milliards de Chrisler, alors qu’ils ont fait une erreur sur mon impôt et que j’ai dû dépenser une cinqunantaine de dollars pour assurer ma défense en photocopies et démarches et qu’ayant gagné ils ne mˋont  même pas remboursé les intérêts sur une dette que je n’avais pas.   Et puis même si ce n’est pas encore le temps, j’ai mis des chants de Noël où ma fille chante avec un de ses amis avec seulement un piano commme accompagnement, et sa voix semblable à celle des ménestrels, me rejoint jusqu’au coeur.

Je crois que j’ai manqué ma vocation j’aurais aimé être un chaman pour plusieurs raisons.  La première étant que les chamans sont tournés vers l’intérieur et qu’ils entrent très profondément en relation avec la partie la plus intime de leur être, celle qui ne bouge pas et sur laquelle on peut s’appuyer véritablement.  La deuxième raison, c’est qu’ils peuvent communiquer avec la nature et tout ce qui la compose, qu’ils peuvent échanger autant avec les êtres quˋavec  les astres de même qu’avec les pierres qui sont les mémoires de la terre.  Enfin, les chamans ont une vie utile, ils expliquent le monde où nous vivons, ils nous expliquent pourquoi nous souffrons et ils sont des guériseurs.  lls  peuvent écouter et surtout ils entendent même ce qui n’est pas encore dit.  Voilà pourquoi j’aurais aimé être une chamane car j’aurais fait oeuvre utile et que ma grande sensibilité auait pu s’épanouir sans trop me faire souffrir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *