Toujours sur le divan

Continuons de nous pencher sur les extra-terrestres à la manière de Jung. Pourquoi, se demande-t-il, en plein vingtième siècle, il écrit dans les années 50, les gens ont de telles visions.  Il rappelle que la plupart des témoiganges nous montrent que l’on voit  quelque chose mais que l’on ne sait pas quoi exactement.  Des formes rondes et lumineuses et d’autres en  forme de cigares se déplacent dans le ciel en agissant de manière intrigante.

Il associe ce phénomène à des rumeurs ( on n’arrive pas à savoir exactement qu’est-ce qui en retourne), et il qualifie ces rumeurs de visionnaires, donc rumeurs visionnaires.  Une rumeur visionaire est une vision individuelle ou collctive ou les deux à la fois, comme les visions de Fatima où les enfants sont en présence de la Vierge Marie et où les gens ont vu  le soleil  tourner dans le ciel.

La rumeur visionnaire ne se déclenche pas n’importe quand ni n’importe comment elle est obligatoirement associée à une émotion forte.  C’est l’émotion qui donne l’énergie nécessaire à produire la vision qui est une projection psychique.  Une projection psychique est un phénomène  par lequel on opère un transfert sur un objet des contenus psychiques.  Lorsqu’apparaîssent des rumeurs psychiques,  il existe une tension affective très forte qui origine d’une détresse profonde à propos d’un danger  collectif ou  une  nécessité vitale pour l’âme .

La société, écrit-il est une société très rationnelle, dans ce contexte, l’inconscient doit utiliser un recours énergique pour rendre sensible ou compréhensible ses contenus.  Dans l’inconscient collectif existent par exemple les conflits religieux, philosophiques ou politico-religieux , ces conenus choisissent pour se montrer des réceptacles  correspondants. On projette jusqu’au ciel, dans le domaine des dieux, des anges et des extra-terrestres.

Dans le cas des visites de soucoupes volantes, les gens voient des objets dans le ciel qui se comportent illogiquement.  Ils apparaîssent et disparaissent puis subitement accélèrent, ils changent de couleur, sont au-dessus des gens puis aussi vite sont aperçus à des kilomètres.  Ces objets impressionnent les radars et d’aures fois non. Ils apparaîssent à des ouvriers comme à des intellectuels, et à des scientifiques, à des aviateurs.

Pour Jung, c’est ainsi que se constitue présentement un mythe.  Ceci nous permet  donc d’observer à une époque sombre de l’humanité comment se crée une histoire miraculeuse, salvatrice.

Résumons-nous: ce que les êtres humains voient et ressentent est très inquiétant (conscience objective) ce  qui provoque une projection de l’inconscient dans des visions et des rendontres avec des extra-terestres.  Ces projections permettant de rendre manifestes ces craintes.

La question demeure pourquoi l’inconscient choisit-il ces réceptacles et pas d’autres?  Il reste à régler ce point ultérieurement.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *