La psychanalyse d’un mythe moderne

Dans les années soixante, Jung publie une étude sur le phénomène des apparitions d’extra-terrestres.  Il intitule son essai : Un mythe moderne et aborde le fait qu’une quantité impressionnante de gens voient ou entrent en contact avec des extra-terrestres.

 Dans les toutes premières pages, il avertit le lecteur qu’il va procéder à une démarche scientifique et qu’il peut être taxé de rêveur et risque de perdre une partie de sa crédibilité.  Il nous confie alors qu’il puise à travers des confidences de ses patients une matière d’étude qui, d’une certaine manière, lui donne à penser que l’humanité court un grave danger.  A cet effet il ajoute que ce n’est pas la première fois qu’il est en présence d’un tel phénomène, il avait constaté dans les années précédant la deuxième guerre mondiale un phénomène semblable dans le contenu onirique de ses patients.  Il émet l’hypothèse que l’humanité est sans doute aux prises avec un malaise très profond qui peut nous faire croire à des bouleversements imminents.

Vous comprendrez qu’il ne se penche pas sur la réalité physique du phénomène il ne juge pas non plus la qualité des observateurs, il fait l’étude psychanalytique des apparitions et de la symbolique des contenus.  En fait il ne cherche pas à savoir si oui ou non des extra-terrestres viennent réellement sur terre mais il interroge plutôt les raisons profondes qui font que de très nombreuses personnes voient des objets volants non identifiés.

Donc c’est un grand psychanalyste qui se penche sur ce que d’autres qualifient de mensonges, de canulars.  Il se pose la question suivante : Pourquoi à ce moment, les gens racontent-ils de telles histoires et pourquoi pas d’autres ?  C’est en ces termes qu’il va aborder son sujet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.