Toutes les raisons sont bonnes pour se réunir et se faire plaisir

Alors que l’hiver s’achève j’ai sorti mon tricot.  J’ai réalisé deux petits manteaux de laine pour mes petites-filles et je me suis mise à tricoter des bas.  Je ne tricote pas seule, j’ai commencé avec ma meilleure amie qui est une excellente tricoteuse. Une chose en amenant une autre on profite de nos rencontres de tricot pour manger ensemble et pour se rendre visite.  La semaine drnière nous avons tricoté à Trois-Rivières et cette semaine nous le faisons à Québec.   Je ne sais pas si le tricot est populaire mais on voudrais bien montrer à d’autres femmes comment tricoter.  Quand j’étais à l’école, même au primaire on nous apprenais à tricoter.  C’est là que j’ai appris. 

Et puis, quand on tricote on finit par produire quelque chose et c’est extrêmement satisfaisant et cela nous tient au chaud tant le coeur que le reste.  On devrait instaurer une journée hebdomadaire de tricot entre fille et se donner de nos nouvelles.  Nous c’est le mercredi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.